Grande-Bretagne et Norvège étudient l’acquisition de chars lourds Leopards 2A7

Le char de combat lourd allemand Leopard 2 est le plus ancien des chars de 3ème génération conçu en Europe. C’est également celui qui a remporté le plus important succès commercial, avec 17 clients internationaux dont 13 pays européens et 12 membres de l’OTAN, pour un total supérieur à 2.100 unités construites. Il n’a été dépassé en occident que par l’Abrams M1 américain, construit il est vrais à 9000 exemplaires, mais exporté vers seulement 9 pays, dont aucun n’est membre de l’OTAN ou de l’Union européenne. Surtout, en 2020, le Leopard 2 reste le seul char européen encore assemblé par son concepteur, la société allemande Krauss-Maffei Wegman, et son partenaire Rheinmetall qui produit notamment le canon de 120 mm Rh-120.

Il y a encore 5 ans, plusieurs membres de l’OTAN envisageaient de se séparer de leur force de chars de combat, jugée inadaptée et couteuse dans le cadre des guerres de faible à moyenne intensité auxquels ils avaient participé ces 20 dernières années. Mais les bouleversements géostratégiques en Europe et dans le Monde, et notamment la montée en puissance rapide et sensible des forces armées russes et chinoises, ont amené certains d’entre eux à reviser leurs positions. Non seulement vont-ils conserver leurs chars lourds, mais certains pourraient même les moderniser, voir les remplacer par des blindés plus modernes.

Les forces norvégiennes disposent de 36 Leopard 2A4 acquis d’occasion

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR