L’Allemagne tourne définitivement le dos à l’autonomie stratégique européenne

A peine était-il arrivé à l’Elysée que le Président Macron entreprit de lancer, avec l’Allemagne d’Angela Merkel, plusieurs programmes d’équipements de Défense majeurs, dans une dynamique jamais connue jusqu’à présent. Tour à tour, ce fut le programme d’avion de combat de nouvelle génération SCAF (Système de Combat Aérien du Futur », puis le programme de char de combat MGCS (Main Ground Combat System), suivi du programme de système d’artillerie CIFS (Common Indirect Fire System), et très récemment, le programme d’avion de patrouille maritime MAWS (Maritime Airborne Warfare System). L’objectif déclaré du président français était de renforcer le couple franco-allemand en matière de Défense en vu de créer une Europe de La Défense autonome, capable d’assumer seule sa défense si besoin, et de peser dans les grandes coalitions aux cotés des Etats-Unis.

Malheureusement pour Emmanuel Macron, cette notion d’autonomie stratégique européenne est très loin de faire l’unanimité sur le vieux continent. Et par trois fois déjà, les autorités allemandes ont pris leurs distances vis-à-vis de cette celle-ci, non sans marquer une pointe d’hostilité vis-à-vis de la France, perçue comme voulant prendre la main sur l’Europe de La Défense via ce projet. La première alerte eu lieu en amont du sommet de l’OTAN de Londres lorsque le président français déclara que l’OTAN était en état de mort cérébrale, suite à l’absence de réaction de l’alliance face aux provocations multiples de la Turquie, en Syrie comme en Libye. Ce à quoi les autorités allemandes répondirent que l’OTAN constituait le coeur de La Défense européenne, et que « rien ne pourrait changer ce fait ».

Le programme SCAF franco-allemand suppose un abandon d’autonomie stratégique de la France vis-à-vis de sa composante aérienne de dissuasion.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement Personnel à 4,95 € par mois ou 49,5 € par an – Abonnement Professionnel à 18,00 € par mois ou 180 € par an – Abonnement Etudiant à 2,5 € par mois ou 25 € par an – Hors code promotionnel –


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR