Les Emirats Arabes Unis veulent commander 50 F35A à Lockheed-Martin

La commande de F35A de la part des Emirats Arabes Unis suite à la signature d’un traité de normalisation des relations entre Abu Dabi et Jerusalem devient de plus en plus précise. Selon certaines sources indirectes, les autorités émirati auraient l’intention de commander 50 F35A pour un montant de plus de 10 Md$, et souhaitent que la commande soient validée par Washington avant la fin de l’année 2020. Le président Trump continue, à ce titre, de batailler contre le Congrès et l’ensemble des institutions qui interviennent dans le processus pour obtenir les agréments nécessaires, et pouvoir annoncer la conclusion de cette commande, qui marquera également la concrétisation de l’accord signé par les deux capitales moyen-orientales il y a un mois.

La commande Emirati représente un volume d’activité important alors que les entreprises de Défense US sont contraintes de licencier nombre de leurs collaborateurs

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR