Le F35 va-t-il recevoir une arme laser à haute énergie ?

Le chasseur américain F35 est loin d’être dénué de faiblesses, mais il a toutefois deux qualités indéniables, à savoir son architecture info-centrée de haute performance couplée à une panoplie de capteurs couvrant un large spectre, et son moteur F-135 surpuissant, qui développe presque 13 tonnes de poussée à sec, et 19 tonnes avec post-combustion. Ces deux éléments en font le parfait candidat pour recevoir les nouvelles armes à énergie dirigée en cours de developpement aux Etats-Unis, et en particulier un laser à haute énergie, comme dans le cadre du programme SHIELD de l’US Air Force.

Le reste de l’article est réservé aux abonnés professionnels.

La veille est un nouveau service à destination des abonnés professionnels à Meta-Défense permettant d’étendre la visibilité de l’actualité Défense journalière, mais dont les sujets sont trop restreints pour donner lieu à la rédaction d’un article « Actualités » ou « Magazine ».
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR