Les Patrouilleurs Océaniques de la Marine Nationale auront bien un canon RapidFire de 40 mm

Ce qui était jusqu’ici à mi-chemin de la rumeur et de la déduction logique a été confirmé aujourd’hui par le commandant Ghislain Deleplanque en charge du bureau de la protection et de la sécurité de la Marine Nationale. Les 10 nouveaux Patrouilleurs Océaniques qui remplaceront les Patrouilleurs Hauturiers de la classe A69 à partir de 2025 seront donc bel et bien équipés d’un canon RapidFire de 40 mm. Ce système de protection rapprochée permettra aux navires d’assurer outre leur protection contre des cibles navales légères et moyennes, mais également contre les drones, les hélicoptères, les avions de combat évoluant à basse altitude, ainsi que les missiles anti-navires à trajectoire rasante.

Il s’agit donc de la seconde classe de navires destinés à entrer prochainement en service au sein de la Marine Nationale à recevoir le RapidFire pour assurer leur autodéfense, après les 4 pétroliers ravitailleurs construits en coopération avec l’italien Fincantieri, et identifiés par la marine française sous le nom Bâtiment de Ravitaillement de la Force, ou BRF. Les navires, qui doivent être livrés entre 2022 et 2029 par les chantiers navals de Saint-Nazaire, seront effectivement équipés de ce système pour assurer leur protection rapprochée. Il est également question d’en équiper les futurs Chasseurs de Mines de la Marine Nationale qui devront remplacer les navires de la classe Eridan en service depuis le milieu des années 80.

Les Bâtiments de Ravitaillement de Force de la Marine Nationale emporteront eux-aussi un canon RapidFire pour assurer leur protection contre les menaces navales et aériennes

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR