L’Egypte confirme l’acquisition de 2 frégates FREMM à l’Italie

Si la majorité des pays du théâtre Moyen-oriental ont augmenté ces dernières années leurs investissements de Défense en vue de moderniser leurs forces armées, l’Egypte, quand à elle, est engagée dans une évolution profonde de ses moyens militaires en vue de devenir une puissance régionale majeure. Il faut dire qu’entre l’augmentation de la présence et du soutien iranien en Syrie, en Irak et au Yemen, et l’augmentation de la présence turque en Syrie, en Libye et en Méditerranée orientale, Le Caire apparait être au coeur des velléités expansionnistes qui touchent le Moyen-Orient aujourd’hui. Pour cela, les autorités égyptiennes ont signé, ces derniers mois, plusieurs contrats d’acquisition d’équipements majeurs avec des partenaires non traditionnels du pays, en l’occurence la Russie et l’Italie.

Rome a en effet su habillement profiter de la dégradation des relations entre Le Caire et Paris suite à la visite du président Macron en janvier 2019 dans la capitale égyptienne, à l’occasion de laquelle le Président Français aborda en conférence de presse le problème des droits de l’homme dans le pays, ce qui irrita profondément le président Al Sissi. Dès lors, l’Italie s’imposa en Egypte, profitant de l’espace libéré par l’industrie de Défense française, et annonça par voie de presse en février 2020 que l’Egypte s’apprêtait à commander deux escadrons de chasseurs Typhoon, une vingtaine de patrouilleurs armés, un nombre indéterminé d’avion d’entrainement M346, un satellite militaire ainsi que 4 frégates FREMM. Quelques semaines plus tard, au mois de Mai, Leonardo laissa fuiter que Le Caire s’apprêtait à commander 24 hélicoptères AW149 et 8 hélicoptères AW189, pour un montant proche de 900 m€.

Outre les frégates FREMM, l’Egypte souhaite également acquérir 24 hélicoptères polyvalent AW149M auprés de l’italien Leonardo

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR