La Russie va bientôt équiper ses chasseurs Su-35s du missile R-37M à très longue portée

Depuis son entrée en service en 2016 dans l’armée de l’air suédoise, le missile européen air-air à très longue portée METEOR est universellement reconnu comme le meilleur missile de sa catégorie, avec une portée (publique) donnée pour dépasser les 150 km. Mais depuis 4 ans, Moscou a également lancé son propre programme de missile à très longue portée, comme Washington avec l’AIM-260, avec le missile R-37M de la société Vympel capable, selon les données publiques russes, d’atteindre des cibles à prés de 400 km. Le programme est désormais proche de son entrée en service, au point que les autorités russes ont diffusé dans les médias nationaux une vidéo montrant, entre autre, les tests d’emport et de tir du missile à partir du chasseur S-35s.

Le R37 n’est pas ce que l’on peut appeler un programme nouveau. En effet, il fut initialement lancé dans les années 80 pour équiper les intercepteurs Mig-31 d’un missile à très longue portée. Lors des tests au début des années 90, un missile parvint ainsi à atteindre une cible distante de presque 300 km. Mais face à l’effondrement economique russe, et à la disparition de l’opposition entre l’OTAN et le Pacte de Varsovie, le programme fut arrêté en 1998, sans que le missile ne soit entré en service. Toutefois, en 2006, le programme fut réactivé par les autorités russes, une nouvelle fois pour équiper le Mig-31, mais également pour équiper, par la suite, de nouveaux avions de combat, comme le Su-35S et le futur Su-57. Disposant d’un nouveau propulseur à poudre étendant la portée du missile à 400 km, et d’une électronique modernisée pour s’adapter aux nouveaux radars, le nouveau missile fut désigné R-37M.

Video des tests du R37M à partir du Su35s avec, en prime, une vue du vol du Su-57 en version cabriolet.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR