Les dangers de la confrontation entre Arménie et Azerbaïdjan

Les forces armées d’Azerbaïdjan et d’Arménie s’affrontent depuis ce dimanche 27 septembre autour de la région du Haut Karabagh, enclave indépendantiste à majorité arménienne en territoire Azérie, affrontements ayant déjà faits plusieurs dizaines de morts de part et d’autre. Il est impossible de déterminer avec certitude quel pays a mené la première action offensive, le cessez-le-feu en vigueur ayant été violé de part et d’autres à de multiples reprises ces deniers jours, mais l’on observe, des deux cotés, d’importantes concentrations de moyens militaires lourds, faisant craindre une confrontation de grande ampleur, après celle qui avait fait prés de 30.000 morts entre 1988 et 1994.

Erevan comme Baku accusent naturellement l’autre camps d’avoir déclenché le conflit, et les deux pays ont annoncé la mobilisation des réservistes et proclamé l’Etat d’urgence. En outre, chaque camps se livre à une guerre médiatique et de propagande faisant usage aussi bien des médias nationaux que des réseaux sociaux pour présenter « sa propre vérité », obligeant à la plus grande prudence dans l’interprétation des déclarations et bilans présentés. Pour l’heure, les combats se sont limités à des frappes aériennes, d’artillerie et de drones contre des défenses anti-aériennes et des blindés adverses. Mais chaque camps mobilise des forces mécanisées et aériennes importantes, faisant craindre un emballement du conflit. Au delà de l’affrontement direct entre les deux frères ennemis du Caucase, c’est le jeu des alliances qui fait craindre l’extension du conflit, dans un scénario que l’Europe connait historiquement déjà trop bien.

Attaque d’un convoi azérie par l’artillerie Arménienne

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR