L’intervention militaire sur Taiwan se banalise dans la communication chinoise

En seulement quelques mois, la presse internationale chinoise, largement contrôlée par le gouvernement central du pays, a profondément fait évoluer son discours concernant les tensions autour de l’ile de Taiwan, mais également en Mer de Chine face à l’US Navy, et face à la Marine Indienne. Alors qu’en début d’année, le ton était davantage à la dénonciation des « provocations » américaines dans la région, ce qui pouvait créer des tensions exagérées, il fait désormais état, de manière précise et presque banale, d’une intervention militaire contre l’ile indépendante, comme du déclenchement probable d’un conflit opposant Pékin à Washington ou New Delhi.

Nous avions déjà abordé le sujet il y a quelques semaines, à l’occasion de la très médiatique arrivée des premiers Rafale en Inde, lorsque la presse chinoise s’était empressé de dresser un comparatif entre l’avion français et son J-20, sur des critères d’ailleurs hautement contestables. Il apparaissait alors que Pékin préparait l’opinion publique à une possible confrontation entre les deux géants asiatiques dans le Ladakh, et usait de toutes les « ficelles » de la propagande d’Etat que sont les siennes. Aujourd’hui, le schéma est exactement le même concernant une possible intervention militaire pour reprendre le contrôle militaire de l’ile de Taiwan, et se confronter à une intervention de l’US Navy pour venir en aide à son allié.

Les porte-hélicoptères d’assaut Type 075 chinois vont considérablement augmenter les capacités de projection de forces de l’APL

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR