Le Soft-Power et la faiblesse des armées de plus en plus critiqués en Allemagne

La crise qui oppose aujourd’hui la Turquie et l’alliance franco-grecque a été l’occasion, pour Berlin, d’une nouvelle fois tenter de mettre en avant sa conception des relations internationales et européennes, basée sur des rencontres diplomatiques, d’éventuelles sanctions économiques, et beaucoup de patience. Mais cette approche est, désormais, de plus-en-plus critiquée par nombre d’allemands eux-même, qui mettent en cause l’incapacité de Berlin, et surtout d’Angela Merkel, à envisager un autre mode d’action, si tant est que cela possible eu égard à l’état de délitement avancé des forces armées allemandes.

La charge est venue cette fois de Tom Enders, l’ancien président du groupe Airbus, dans une tribune signée dans le quotidien suisse Neue Zürcher Zeitung, dans lequel le précédent homme fort de l’industrie aéronautique allemande, porte une critique acerbe des positions de la chancelière Merkel, en particulier face à la Turquie et le président Erdogan. Selon lui, l’Allemagne est désormais enfermée dans une vision opaque et monochrome des relations internationales, et a perdu toute réelle influence alors que ses forces armées n’ont plus même la capacité à défendre le pays sans le soutien de l’OTAN, et plus particulièrement des Etats-Unis. Protection qu’il juge, par ailleurs, de plus-en-plus « discutable ». Et d’ajouter que Berlin serait bien inspiré de se rapprocher des positions françaises, pour être en mesure d’arrêter la montée en puissance des exigences du président Erdogan, qui ne comprend, de toute évidence, que la Force.

L’OTAN estimait en 2019 que l’Armée allemande ne serait en mesure de déployer qu’une seule brigade mécanisée dans un délais de 30 jours.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Chaque jour, au moins un article est publié sur Meta-Défense avec un accès gratuit de 24 à 48 heures. 3 articles en consultation gratuite sont également disponibles dans la rubrique « Articles à ne pas rater ». Les autres articles sont réservés aux abonnés. Les articles publiés dans la rubrique « Veille » sont réservés aux abonnés professionnels.

Abonnement mensuel à 5,90 € par mois – Abonnement Personnel à 49,5 € par an – Abonnement Professionnel à 180 € par an – Abonnement Etudiant à 25 € par an – Hors code promotionnel –


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR