Pékin considère que les Etats-Unis ont franchi la ligne rouge à Taïwan

Les tensions entre Washington et Pékin ont franchi, ces derniers jours, un nouveau seuil critique, si l’on en croit la presse d’état chinoise. En effet, selon des informations publiées par le Think Tank South China Sea Strategic Situation Probing Initiative (SCSPI), basé à Pékin, un avion de reconnaissance EP-3E de l’US Navy aurait en effet décollé d’une base aérienne située sur l’ile de Taiwan, pour ensuite retourner au Japon, sa mission effectuée. Or, le déploiement de moyens militaires, et notamment de moyens militaires lourds, sur l’ile de Taïwan est considéré comme une ligne rouge infranchissable par les autorités chinoises, au point qu’elles ont fait savoir, par l’intermédiaire d’experts militaires interrogés par la presse officielle chinoise, qu’elles considéraient désormais que les Etats-Unis cherchaient sciemment à provoquer une réponse armée de la part de Pékin, constituant de fait un casus belli, et une guerre entre les deux super-puissances.

L’hypothèse d’un affrontement armé entre la Chine et les Etats-Unis devient chaque jour plus proéminente, aussi bien à Washington qu’à Pékin. Citant Song Zhongping, un expert militaire chinois, le site d’état en langue anglaise globaltimes.cn explique que, contrairement à ce qu’ont affirmé les autorités de Taiwan ce lundi, l’APL disposait aujourd’hui des moyens nécessaires pour s’emparer militairement de l’ile, et que la résistance des forces taïwanaises ne représentait pas un obstacle notable pour la puissance militaire chinoise. En outre, désormais, les forces armées chinoises anticiperaient, de manière très sérieuses, la possibilité d’une intervention militaire américaine pour soutenir Taïwan, que ce soit à partir des bases japonaises de l’US Air Force, ou des porte-avions de l’US Navy.

L’US Navy dispose encore de 5 avions de reconnaissance électronique EP-3E, qui seront prochainement remplacés par des drones MALE

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR