La France pourrait céder 18 Rafale dont 8 d’occasion à la Grèce

Nous le savons, la presse grecque n’est pas avare de déclarations spectaculaires, qui parfois manquent de matérialité. Mais l’information publiée ce jour par le site pagenews.gr, si elle est tout aussi spectaculaire, a le mérite d’être en cohérence avec les évolutions géostratégiques en cours en Méditerranée orientale. Selon le site, le président français Emmanuel Macron et le premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, auraient trouvé un accord pour que la France fournisse à Athènes 10 Rafale neufs dans le dernier standard F3R, ainsi que 8 Rafale d’un standard plus ancien (non spécifié, probablement F2 ou F3), ces derniers appareils étant prélevés sur les appareils actuellement en service dans les forces aériennes françaises pour être donnés, et non vendus, à la Grèce.

L’objectif de cette décision serait évidemment de fournir aux forces aériennes grecques une première capacité sur des délais courts basée sur le Rafale, capables notamment de mettre en oeuvre des armes stand-off comme le missile de croisière Scalp EG, tout en disposant d’un important rayon d’action, et d’une électronique très modernes, y compris le système d’auto protection SPECTRA. Il s’agirait également de marquer sans le moindre doute les positions de la France aux cotés de la Grèce dans la crise en cours en Méditerranée orientale, face à la Turquie. En outre, cela donnerait une excellente raison à Paris pour déployer en Grèce un nombre plus important d’avions Rafale et de moyens logistiques, et de mener des vols nombreux et répéter au dessus de la Mer Egée, puisqu’il s’agira de former les équipages grecs.

Le Rafale dispose d’une vaste panoplie d’armements Air-Sol et Air-Surface, et notamment de plusieurs systèmes d’armes Stand-off pour engager des cibles à distance de sécurité, adaptés à l’élimination de systèmes sol-air de déni d’accès

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR