En 3 ans, la Chine a produit 3 fois plus de destroyers que les Etats-unis et leurs alliés du théâtre Pacifique

L’industrie navale militaire chinoise a lancé, dimanche 31 aout 2020, simultanément le 8ème destroyer lourd Type 55 et le 25ème destroyer Type 52D, deux des principales unités de surface combattantes de la Marine de l’Armée Populaire de Libération. Au delà du lancement simultané de plus de 20.000 tonnes de destroyer, la production des navires de combat chinois atteint désormais un rythme que le monde n’avait plus connu depuis la seconde guerre mondiale. En effet, depuis le mois de juin 2017, lancement du premier destroyer Type 055 de sa classe, l’industrie navale militaire chinoise a lancé pas moins de 21 destroyers et destroyers lourds, 8 Type 055 et 13 Type 052D, un nombre de navires de ce type qui n’avait jamais été atteint depuis les lancements de 28 croiseurs légers et croiseurs lourds par les chantiers navals américains entre 1943 et 1945.

Longs de 180m pour un deplacement estimé supérieur à 11.000 tonnes, les destroyers lourds Type 055 sont parmi les plus puissantes unités de surface combattantes existantes, mettant en oeuvre pas moins de 112 cellules de lancement verticales pouvant accueillir des missiles anti-aériens à longue portée HHQ-9 et à moyenne portée HHQ-16, ainsi que des missiles anti-navires YJ-18A et des missiles de croisières CJ-10. Il dispose en outre d’un radar AESA à face plane de dernière génération Type 346B, en faisant un navire équivalent aux croiseurs Ticonderoga américains. Le destroyer Type 052D affiche une longueur de 157 m pour 7500 tonnes de jauge. Il dispose de 64 cellules de lancement vertical pouvant accueillir les mêmes missiles que le Type 055, ainsi que d’un radar AESA à face plane Type 346A moins puissant que celui du Type 055. Depuis la 19ème unité, les Type 052D ont vu leur coque allongée afin d’accueillir un nouveau radar de veille aérienne basse fréquence, ainsi que la capacité à mettre en oeuvre le nouvel hélicoptère naval Z-20. En tout état de cause, ni le Type 55, ni le type 052D n’affichent de défaut rédhibitoire ou de capacités inférieures à leurs homologues occidentaux.

Les destroyers Type 052D disposent d’une coque allongée à partir de la 19ème unité, permettant notamment de recevoir un nouveau radar et d’accueillir l’hélicoptère naval Z-20.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR