Pékin déploie des systèmes anti-aériens face à l’Inde à Doklam

Alors qu’officiellement, Pékin et New Delhi sont toujours engagés dans un processus de normalisation et de désengagement le long de la ligne de démarcation valant frontière entre les deux pays dans la région du Ladakh, les deux camps multiplient les initiatives pour renforcer leurs positions défensives respectives. Ainsi, de récents clichés satellites publiés sur Twitter par le spécialiste défense defestra, montrent que l’Armée Populaire de Libération aurait entrepris la construction d’infrastructures destinées à accueillir des systèmes anti-aériens à proximité de Doklam, à la jonction entre l’Inde, la Chine et le Bhoutan, zone qui avait été l’objet de tensions entre les deux pays alors que la Chine construisait une route jugée stratégique par l’Inde, traversant le Bhoutan neutre.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR