Les Etats-Unis vont-ils pousser Pékin à la faute en Mer de Chine ?

Si vous lisez régulièrement Meta-Defense, vous savez à quel point les tensions entre Washington et Pékin sont critiques, notamment autour de Taïwan et de la Mer de Chine. Si la Chine multiplie les opérations militaires autour de l’ile de Taïwan, la menace d’un recours à une intervention militaire pour ramener la province dans le giron de la République Populaire de Chine étant de plus en plus souvent brandie, ce sont les Etats-Unis qui, selon les autorités chinoises, intensifient leurs provocations en Mer de Chine en faisant naviguer de manière très régulière des navires de l’US Navy à proximité des iles unilatéralement intégrées au territoire chinois. AU point que l’on peut se demander si Washington ne chercherait pas, aujourd’hui, à engendrer une riposte chinoise créant un casus belli entre les deux super-puissances militaires et économiques.

Ainsi, le 27 aout, le destroyer américain USS Mustin s’est approché des iles Xisha, dans les Paracel, sur lesquelles l’Armée Populaire de Libération a construit une base aéronavale, le navires de l’US Navy se réclamant du droit international de la mer, Washington n’ayant pas reconnu l’annexion de fait de la Mer de Chine par Pékin, au détriment de ses nombreux voisins. L’Armée Populaire de Libération a alors dépêché des moyens navals et aériens pour amener le destroyer à changer de cap, sans succès. Quelques jours plus tôt, le groupe aéronaval du porte-avions nucléaire USS Ronald Regan effectuait pour sa part des manoeuvres navales et aéronavales dans le sud de la Mer de Chine, ce à quoi Pékin répliqua le lendemain par un tir de 4 missiles balistiques anti-navires DF-21D et DF-26 qui, afin de démontrer que les navires américains étaient bien dans le rayon d’action de ces missiles.

La Chine a procédé au tir de plusieurs missiles balistiques DF-26 et DF-21D en Mer de Chine suite aux exercices du groupe aéronaval de l’USS Ronald Reagan dans la zone

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement Personnel à 4,95 € par mois ou 49,5 € par an – Abonnement Professionnel à 18,00 € par mois ou 180 € par an – Abonnement Etudiant à 2,5 € par mois ou 25 € par an – Hors code promotionnel –


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR