Les nouveaux porte-hélicoptères russes pourront être convertis en navire hôpital

A l’instar de la France qui déploya ses porte-hélicoptères d’assaut Mistral et Dixmude pour transférer des patients atteints par le Covid19 en Corse, dans l’Océan Indien et dans les Caraïbes, la Marine Russe déployant son navire hôpital Irtysh à Vladivostok à partir du 13 avril 2020 pour alléger la charge des hôpitaux de la région, en passe d’être saturés par l’afflux de malades. Si cet épisode a amené le ministre de La Défense russe, Victor Shoïghou, à reconsidérer l’opportunité de construire un ou plusieurs navires hôpitaux, les contraintes budgétaires et la pression opérationnelle des Chantiers Navals russes risquent fort de, si non annuler, tout du moins reporter un tel programme.

C’est la raison pour laquelle le ministère de La Défense russe a ordonné aux chantiers navals Zaliv, située en Crimée et en charge de la construction des 2 nouveaux porte-hélicoptères de 25.000 tonnes du projet 23900 de la Marine Russe, d’intégrer au design du navire la possibilité de le transformer en navire hôpital, en prédisposant les équipements opérationnels nécessaires à bord du navire. L’objectif de l’Amirauté est de pouvoir profiter des installations existantes à bord, comme le hangar hélicoptères ainsi que les chambres destinées à accueillir les troupes de marines, pour pouvoir accueillir des malades ou des blessés en cas de pandémie ou de catastrophe naturelle. Pour se faire, les espaces pouvant potentiellement être transformés en espace d’accueil de malades recevront des équipements facilitant leur transformation, comme par exemple un réseau de distribution d’oxygène.

Les PHA de la classe Mistral dont sont inspirés les porte-hélicoptères russes sont équipés d’un hôpital comportant 2 blocs opératoires, 1 scanner, 7 lits de soins intensifs et 70 lits médicalisés.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR