Les capacités de réparation de l’US Navy sont trop faibles en cas de conflit avec la Chine

Le constat du Contre-Amiral Eric Ver Hag, commandant le bureau supervisant la maintenance et la modernisation des navires de l’US Navy, est sans appel. Selon lui, la Marine Américaine n’a aujourd’hui pas les capacités industrielles suffisantes pour entretenir et moderniser sa flotte en temps de paix. Si un conflit devait éclater, prédit l’officier général américain en faisant référence, sans la citer, à la Chine, l’US Navy n’aurait tout simplement pas les moyens de réparer les navires endommagés suffisamment vite pour soutenir une action militaire dans le temps.

Ce constat fait écho aux conclusions d’une étude interne du Corps de Marines des Etats-Unis, publié en début d’année, qui mettaient l’accent sur l’absence de réponse industrielle suffisante pour réparer les navires de l’US Navy dans le cadre d’un conflit de haute intensité. A contrario, d’autres pays, comme la Chine mais également la Russie, ont sensiblement modernisé et augmenté leurs capacités dans ce domaine, si bien que même avec une flotte de départ plus importante, les Etats-Unis pourraient bien se retrouver rapidement en infériorité numérique si un conflit venait à durer.

La maintenance des navires de l’US Navy subit aujourd’hui de nombreux retards, créant une attrition structurelle alors même que la pression opérationnelle ne cesse de croitre.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR