La Russie prépare le remplaçant du char T-14 Armata pour 2040

Après les échecs des chars T80 russes qui entrèrent dans Grozny en 1994 lors de la première guerre de Tchétchénie, et celui des Abrams américains engagés contre la guérilla irakienne, beaucoup d’experts prédirent la fin prochaine du concept de Char de Combat, un blindé lourdement armé et protégé destiné à rompre les lignes ennemies tant par sa puissance de feu que par son impact psychologique. Selon eux, les progrès enregistrés par les armes anti-chars et les vecteurs qui les mettent en oeuvre condamnent l’efficacité de ces systèmes d’arme, au profit de blindés beaucoup plus mobiles et de moyens aéroterrestres.

Visiblement, l’Etat-major russe ne partage pas cette appréciation de l’avenir. Non seulement la Russie a été le premier pays, et aujourd’hui encore le seul, à developper effectivement une nouvelle génération de chars de combat, la série T-14 Armata, présentée officiellement pour la première lors du défilé de la victoire le 9 mai 2015 sur la Place Rouge, et qui doit entrer en service dans les premières unités russes à partir de 2021, mais le pays a entrepris de moderniser une part significative de ses chars de combat existants T72, T80 et T90, pour en faire de redoutables adversaires sur le champs de bataille. Et aujourd’hui, malgré leurs limites économiques, les armées russes disposent encore de la plus grande formation de chars de combat lourds modernes en service, alors qu’en Europe, les parcs se sont atrophiés à des niveaux presque symboliques, la France n’ayant que 225 chars Leclerc en service, l’Allemagne 360 Leopard 2, et la Grande-Bretagne 160 Challenger 2.

Exporté dans 8 pays, dont l’Inde et l’Egypte, le T90 est aujourd’hui un des chars les plus exportés au monde, après l’abrams américain et le Leopard 2 allemand.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR