La Grèce souhaiterait acquérir 12 avions Rafale

Selon une information qui circule sur les Réseaux sociaux grecs, Athènes aurait ouvert des discussions avec Paris en vue d’acquérir un escadron d’avions Rafale, soit 12 appareils. Aucune confirmation ni des autorités grecques, ni des autorités françaises n’a été publiée, mais l’information est loin d’être sans fondement aucun. En effet, un simple escadron de Rafale serait, à lui seul, capable de profondément bouleverser le rapport de force en Mer Egée face aux forces aériennes, navales et anti-aériennes turques.

Alors qu’Ankara a officialisé une nouvelle commande de systèmes anti-aériens S400, Athènes, qui reste dans une impasse semble-t-il concernant le cout des frégates FDI de Naval Group, pourrait se tourner vers une nouvelle solution pour compenser son infériorité numériques face aux forces navales et aériennes turques. En effet, selon des journalistes spécialisés Défense grecs, les autorités françaises et helléniques seraient en pourparler concernant l’acquisition de 12 avions de combat Rafale par l’Armée de l’Air hellénique, dans une manoeuvre qui permettrait, au moins pour un temps, d’inverser le rapport de force en Mer Egée.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Chaque jour, au moins un article est publié sur Meta-Défense avec un accès gratuit de 24 à 48 heures. 3 articles en consultation gratuite sont également disponibles dans la rubrique « Articles à ne pas rater ». Les autres articles sont réservés aux abonnés. Les articles publiés dans la rubrique « Veille » sont réservés aux abonnés professionnels.

Abonnement mensuel à 5,90 € par mois – Abonnement Personnel à 49,5 € par an – Abonnement Professionnel à 180 € par an – Abonnement Etudiant à 25 € par an – Hors code promotionnel –


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR