Les Su-30MKI indiens vont être équipés de missiles air-air MICA français

Selon le site newindianexpress.com, l’Indian Air Force aurait effectué une campagne de test avec tirs réels contre des cibles aériennes du missile air-air MICA à partir d’un de ses chasseurs lourds Sukhoi Su-30MKI, concomitamment aux tests du nouveau missile russe R-77. Suite à ces essais, l’IAF a annoncé que le missile français équiperait bientôt, outre les avions Rafale et Mirage 2000 i, ses Su-30MKI, afin de renforcer les capacités d’interception et de combat aérien du chasseur formant aujourd’hui la colonne vertébrale de la puissance aérienne indienne. La volonté de l’état-major indien d’équiper un avion d’origine russe d’un missile européens n’est pas nouvelle, puisque la question était posée dès 2016, lorsque l’Inde fit l’acquisition de presque 500 missiles MICA auprés de MBDA pour équiper ses mirage 2000 modernisés, et qu’en février 2019, l’IAF avait annoncé équiper ses même Su-30MKI avec le missile Air-Air à courte portée britannique ASRAAM du même missilier européen MBDA.

Mais c’est probablement l’engagement aérien de Balakot au dessus du Kashemir qui amena l’IAF a accélérer son programme pour équiper ses Su-30 du missile français. En effet, le 26 février 2019, une vingtaine de chasseurs pakistanais furent opposés à une dizaine d’appareils indiens, dans ce qui restera le plus important combat aérien de ces 20 dernières années, se soldant par la perte d’un F16D coté pakistanais et d’un Mig21 Bison coté indien. Durant cet engagement, deux mirage 2000 modernisés, équipés chacun de 6 missiles MICA, firent face à 4 JF-17 pakistanais escortant 4 mirage V et 4 mirage III, et parvinrent à forcer leurs adversaires à tirer leurs missiles air-sol au delà de leur portée maximale, et à faire demi-tours, grâce aux capacités d’engagements du missile couplées au radar RDY 2 du mirage 2000 dans un combat au delà de la portée visuelle (BVR). Dans le même temps, une paire de Su-30MKI fit de même face à 4 F16C et 4 F16D, sans pour autant réussir à obtenir de solutions de tir suffisamment valides avec leurs AA-12 ‘Adder’ (RVV-AE), mais en forçant les F16C à tirer leurs AIM-120 C5 à la distance d’engagement maximum, avec des chances extrêmement faibles de toucher leur cible.

Dans sa configuration de supériorité aérienne, le Mirage 2000-5 comme le 2000 i indien emporte 4 MICA à guidage radar et 2 MICA à guidage infrarouge, ainsi que deux ou trois bidons supplémentaires selon le besoin.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR