Airbus DS expérimente la technologie de communication avec les futurs Remote Carrier du programme SCAF

C’est à l’occasion de l’exercice allemand Timber Express qu’Airbus Defense & Space a expérimenté la communication virtuelle entre un Typhoon de la Luftwaffe et un Remote Carrier, le drone de combat léger qui constituera une composante clé du programme SCAF d’avions de combat de nouvelle génération menée en coopération par l’Allemagne, la France et l’Espagne.

Non seulement la démonstration fut faite que la connexion pouvait s’intégrer dans un flux composé de communication de données multiples, mais qu’elle pouvait être intégrée à tous les appareils disposant d’une communication numérique, et ce sans modification. En outre, la communication, qui emploie le protocole CANDL, est intégrable au principe CESMO défini par l’OTAN afin de standardiser la coopération multi-domaine dans l’alliance, et être distribuée à l’ensemble des opérateurs connectés. Cette expérimentation tend à accréditer l’hypothèse d’une arrivée anticipée des Remote Carriers afin d’étendre les capacités des Typhoon allemands et espagnols ainsi que des Rafale français, de sorte à palier les déficiences de ces deux appareils dans le domaine de la suppression des défenses et de la furtivité.

Le Remote carrier n’est pas un modèle mais un concept. Il en existera plusieurs ayant des caractéristiques et des fonctions différentes.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR