Le drone Remote Carrier du programme SCAF sera-t-il au coeur du standard Rafale F5 ?

Si l’avion de combat Rafale de Dassault Aviation est un appareil robuste et performant dans de nombreux domaines, qu’il s’agisse du combat air-air comme de la pénétration à très basse altitude en passant par la reconnaissance ou la frappe nucléaire, il est un domaine dans lequel l’appareil français surpasse pleinement l’ensemble de ses concurrents, l’évolutivité. En effet, contrairement au Gripen Suédois, à l’Eurofighter Typhoon et même au F35, l’appareil français a été modernisé par couche successive jusqu’au standard F3R, sans que la cellule n’ai eu besoin d’être modifiée. Et les premiers Rafale F1 qui équipèrent la flottille 12F de l’aéronautique navale française en 2001 pour remplacer les antiques F8 Crusader, volent ou voleront prochainement à ce même standard F3R que les derniers appareils sortis de la chaine d’assemblage.

Le standard F4 va toutefois créer une exception dans ce bilan aussi spectaculaire que remarquable, puisque seuls les appareils les plus récents pourront être portés au standard F4.2, celui-là même qui permettra l’évolution vers le standard ultérieur F5 prévu pour 2030, et F6 prévu pour 2040, concomitamment avec l’entrée en service du SCAF franco-allemand. Mais les informations recueillies sur ce standard F4.2 comme ceux sur le futur standard F5 , ainsi que la philosophie qui émane des développements des systèmes du programme SCAF, laisse entrevoir l’arrivée anticipée d’un Game Changer potentiel pour les forces aériennes françaises comme pour les clients internationaux du Rafale à partir de 2030 : le Remote Carrier.

Les Remote Carriers, qui ne peuvent être ravitaillés en vol, pourraient être aérolargués par un avion de transport comme l’A400M, afin d’en étendre l’autonomie et le rayon d’action

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR