La Serbie veut acquérir le système anti-aérien chinois FK-3 pour éviter les sanctions américaines

Belgrade aurait validé la commande de 3 systèmes anti-aériens à moyenne portée chinois FK-3, version export du système HQ-22, pour renforcer ses capacités anti-aériennes. C’est du moins l’annonce publiée par le site balkansec.net, sur la base d’informations de la société d’importation de systèmes d’armes Jugoimport-SDPR. Ces systèmes viendront compléter les systèmes Pantsir-S1 livrés en Février acquis auprès de la Russie, et les systèmes Mistral 3 acquis auprès de la France, pour moderniser la défense aérienne multicouche du pays, et protéger les sites stratégiques. 

Depuis plusieurs années, les autorités Serbes souhaitaient faire l’acquisition d’un système anti-aérienne à moyenne ou longue portée, et s’intéressait particulièrement au S400 russe. Mais la crainte de sanctions américaines dans le cadre de la législation CAATSA, ainsi que le prix élevé de la transaction, dissuada Belgrade, qui préféra se tourner vers Pékin, et son système FK-3, dont le pays des Balkan sera le premier client à l’exportation. 

La Serbie a perçu 6 systèmes Pantsir S1 russes en février 2020

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR