En comparant le J-20 au Rafale, la presse chinoise confirme le glissement belliciste du pays

Suite aux massacres de la Place Tian’anmen en 1989, la Chine communiste fit d’immenses efforts pour se construire, sur la scène internationale, l’image d’une nation raisonnable et non belliqueuse, qui tranchait alors avec les positions américaines, russes et parfois européennes. Ce positionnement avait même séduit une certaine partie de la classe politique occidentale, qui ne tarissait pas d’éloges sur le pays, et sur le fait que dans son histoire, la Chine n’avait jamais attaqué un voisin (Indiens et Vietnamiens auront naturellement un avis fort différent sur la question). 

L’évolution des positions chinoises sur la scène internationale

La conciliation pacifique était alors l’empreinte même de la Chine dans ses relations avec ses voisins, comme avec l’Occident. Ainsi, plutôt que d’entrer dans une confrontation diplomatique et commerciale avec le Japon au sujet des iles Senkaku, Pékin proposa à Tokyo d’exploiter en commun les ressources minières de la zone. C’est durant cette période allant de 1995 à 2012, que Pékin parvint, grâce à son économie galopante, à convaincre nombres d’entreprises et d’états occidentaux d’assister la conversion technologique du pays, et ce y compris dans le domaine militaire. Et même lorsque les intentions des autorités chinoises étaient clairement de flouer leurs partenaires, les gouvernements européens comme russes préféraient ne pas contrarier le dragon endormi, tant la Chine devenait un moteur indispensable à leur économie. 

Le HQ-7, copie chinoise sans licence du système Crotale de Thomson CSF, n’a pas empêché la France de fournir de nombreuses technologies, dont des technologies militaires, à la Chine dans les années 2000.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR