L’Indonésie propose à Vienne d’acheter les Typhoon autrichiens

Dans le monde des contrats d’armements, l’Inde à la réputation d’être un client difficile, capable de volte-faces spectaculaires, et très difficile à négocier. Il semblerait que l’Indonésie fasse de gros efforts pour mériter une telle réputation, tant sa politique d’équipements de défense est difficile à lire aujourd’hui. En effet, après avoir annoncer la comme de Su-35, puis de F16V, s’être intéressé au F35, et avoir signifié son intérêt pour une flotte de Rafale, voilà que Jakarta surprend tout le monde en proposant à l’Autriche d’acquérir sa flotte de chasseurs Eurofighter Typhoon. Il faut dire que les changements de cap indonésiens sont souvent stupéfiants. Successivement, Jakarta s’est en effet intéressée à des chasseurs monomoteurs et bimoteurs, des chasseurs de supériorité aérienne et des chasseurs polyvalents, des chasseurs européens, américains et russes, et des flottes allant de 11 à 48 appareils.

Un petit retour en arrière s’impose. En Juin 2019, le ministre indonésien de la Défense, Ryamizard Ryacudu, annonçait avoir signé une commande pour 11 chasseurs russes Su35 destinés à remplacer les F5 Tigers en limite de potentiel, et ce en dépit des menaces américains liées au CAATSA. En octobre 2019, le chef d’état-major de l’armée de l’air indonésienne annonçait, quand à lui, la commande de 2 escadrons de F16V, et semblait alors persuadé que cela ne poserait aucun problème à Washington de faire côtoyer des F16V et des Su35. Mi Janvier 2020, à l’occasion de la visite du nouveau ministre de la Défense indonésien, Prabowo Subianto, à Paris, il fut évoqué la possibilité de commander 48 avions Rafale, ainsi que des sous-marins Scorpene et des corvettes Gowind. 3 mois plus tard, en mars, Jakarta annonçait avoir annulé la commande de Su-35, pour revenir sur ces déclarations quelques jours plus tard, en mettant en balance la possible annulation de la commande russe si Washington consentait à céder des F35 au pays.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR