La Chine a-t-elle déclaré la guerre des terres rares ?

Les relations entre Washington et Pékin n’ont cessé de se détériorer ces dernières années, qu’il s’agisse de l’affrontement commercial et technologique ayant opposé les deux super-puissances en 2018 et 2019, les tensions autours de l’île de Taiwan, ou bien les revendications chinoises en mer de Chine. L’ensemble de ces oppositions larvées semblent désormais se cristalliser en une opposition directe entre les deux pays, et les provocations et mesures de rétorsion se multiplient de part et d’autre du Pacifique.

Deux sujets focalisent l’essentiel des tensions aujourd’hui. En premier lieu, le soutien massif porté par les Etats-Unis à Taiwan, avec la vente et la modernisation, ces derniers mois, d’avions de combat F16, de chars Abrams M1 ou de missiles Patriot PAC-3. Il faut dire que, pour sa part, Pékin a multiplié les manoeuvres aériennes et navales autours de l’île indépendante depuis 1948, dont Xi Jinping, le leader chinois, a juré la réintégration au sein de la république populaire de Chine sous son mandat. Les Etats-Unis, pour leurs parts, ont intensifié et renforcé les démonstrations de forces en Mer de Chine, afin de signifier à Pékin que Washington n’accordait aucune légitimité à l’annexion de cette mer par la Chine au détriment de ses voisins Indonésiens, philippins, vietnamiens, malais et vietnamiens.

La Chine a déployé des bases militaires artificielles sur les ilots des Paracels pour justifier de son assise territoriale

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR