Les USA autorisent la vente d’avions-radars E-2D Hawkeye pour la marine française

Lundi dernier, le Département d’Etat américain a annoncé avoir autorisé l’exportation de 7,5 milliards $ de matériel militaire à plusieurs pays dans le monde, dont Israël, la Lituanie, l’Argentine et l’Indonésie. La France était également concernée par cette annonce, puisque le gouvernement américain autorise officiellement la Marine Nationale à acquérir, dans le cadre d’une procédure FMS (Foreign Military Sales), trois avions-radars E-2D Advanced Hawkeye.

Avec les équipements associés, le montant du contrat pourrait s’élever à 2 milliards $ (le double de ce qui avait été annoncé précédemment), soit le prix de deux destroyers ou d’une flottille entière d’avions de combat Rafale M. Malgré le prix très élevé d’une telle vente, l’acquisition de nouveaux Hawkeye est jugée stratégique par le Ministère des Armées français.

E-2C français réalisant un touch and go sur le porte-avions américain USS Stennis. Alors que les Britanniques ont adopté un hélicoptère comme nouvel appareil de guet aérien, la France conserve une capacité opérationnelle très proche de celle de l’US Navy

Des E-2D Advanced Hawkeye trop coûteux ?

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR