L’Indonésie pourrait acheter des MV-22 Osprey

Ce lundi 6 juillet, le US State Department a annoncé avoir approuvé 7,5 milliards $ de ventes d’armement dans le cadre des Foreign Military Sales (FMS). Ces autorisations politiques d’exportation autorisent à présent les Etats concernés à procéder à leurs achats, ce qui veut donc dire que toutes les autorisations FMS ne donneront pas forcément lieu à des contrats de vente définitifs.

Pour l’heure, le Département d’Etat américain a donc autorisé la vente de carburant aéronautique en Israël, de six hélicoptères Black Hawk en Lituanie, de véhicules blindés de transport d’infanterie en Argentine ainsi que de trois avions de guet aérien E-2D Hawkeye pour la Marine Nationale française, en remplacement des actuels E-2C. Cependant, l’autorisation de vente la plus surprenante concerne l’Indonésie, qui est désormais autorisée à acheter huit aéronefs convertibles Bell-Boeing MV-22 Osprey Block-C. Jusqu’à présente, cet appareil unique en son genre mais particulièrement coûteux n’avait trouvé preneur qu’auprès du Japon, ce qui interroge sur la capacité pour Jakarta de financer un tel achat évalué à 2 milliards $.

Pour l’heure, seul le Japon a acheté quelques MV-22 pour sa force d’assaut amphibie. Si le Osprey est commandé par l’Indonésie, il sera employé pour de très nombreuses tâches.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR