Dans un contexte international tendu, Airbus Helicopters vend encore quelques hélicoptères au Japon

Pour Airbus Helicopters, les seules bonnes nouvelles sur le marché international semblent définitivement venir du Japon. Ces derniers mois, le marché civil des hélicoptères souffre gravement de l’effondrement du prix du pétrole, qui entraine une suppression des commandes de l’industrie off-shore, mais aussi de la crise sanitaire mondiale qui ralentie toutes les branches du secteur aéronautique. Une situation gravissime qui a poussé le gouvernement français à annoncer récemment des commandes anticipées pour une vingtaine d’hélicoptères destinés à l’Armée de l’Air, à la Gendarmerie et à la Sécurité Civile.

Le H225 est déjà l’hélicoptère lourd de référence des Gardes Côtes japonais. Les quatre Super Puma achetés par la police nationale serviront également, entre autres missions, aux opérations de secours.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR