Taïwan : l’avion d’entrainement avancé T-5 Brave Eagle réalise son premier vol

En septembre dernier, l’avionneur taïwanais AIDC présentait son nouvel avion d’entrainement avancé, le T-5 Brave Eagle. Il y a deux jours, le premier prototype du Brave Eagle réalisait donc son premier vol, parfaitement en phase avec le calendrier de développement annoncé l’année dernière. Si l’avion se comporte comme prévu, quelques appareils de présérie devraient être produits à partir de novembre 2021. En 2023, AIDC lancera la production de série à pleine cadence, et 66 exemplaires devraient être livrés à la force aérienne taïwanaise, ou Republic of China Air Force (ROCAF), d’ici à 2026.

Dérivé de l’avion de combat taïwanais F-CK-1 Ching Kuo, lui-même inspiré du F-16 américain, le Brave Eagle dispose d’une genèse relativement inédite. En effet, les constructeurs aéronautiques du monde entier ont plutôt tendance à faire évoluer leurs avions d’entrainement en avions de combat léger plutôt que de réaliser le processus inverse. Pour Taïwan, le Ching Kuo représentait toutefois une base de développement parfaitement logique tant d’un point de vue industriel qu’économique et opérationnel.

Le T-5 Brave Eagle, lors de sa première apparition en septembre 2019.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR