Budget de la défense américaine : le Sénat tente de sauver certains programmes militaires

En début d’année, le Pentagone a publié son budget prévisionnel pour l’année fiscale 2021. Comme nous avons déjà eu l’occasion de l’analyser, ces publications de la Défense américaine offrent un regard unique sur la planification à court et long terme des différentes branches armées des Etats-Unis. Ainsi, comme chaque année, le Pentagone a proposé de sacrifier certains équipements existants afin de financer les nouveaux programmes, en accord avec l’enveloppe budgétaire qui lui est accordé.

Et, comme chaque année, les membres du Congrès américains seront chargés de donner leur avis sur les décisions prises par le Département de la Défense, mettant tout autant en avant des aspects opérationnels que des aspects de politique industrielle et, donc, d’enjeux électoraux. Récemment, c’était au tour de la chambre haute américaine, le Sénat, de donner son avis sur la programmation militaire de l’année 2021. Et, comme souvent, il semblerait que les Sénateurs américains, à travers le Senate Armed Services Committee (SASC), tentent de sauvegarder certains programmes de défense que le Pentagone était prêt à stopper ou réduire drastiquement.

Si les ravitailleurs et les drones MALE semblent être protégés par le Sénat, ce n’est pas le cas du B-1B, qui pourrait effectivement connaître un retrait anticipé d’une partie de sa flotte.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR