OTAN: les Pays-Bas en passe d’abandonner leurs objectifs de dépenses militaires

Conséquence directe de la crise du Covid-19 qui frappe l’Europe depuis mars dernier, nombre d’économies européennes doivent faire face à des situations budgétaires extrêmement préoccupantes, au premier chef desquels les Pays-Bas, puissance économique terriblement dépendante du commerce mondial, qui envisage désormais de réduire la voilure quant à ses dépenses de défense. Une décision qui pourrait avoir un effet boule de neige sur d’autres pays de l’OTAN, qui redoute déjà les conséquences budgétaires de la crise du Covid-19 sur l’ensemble de ses membres.

Il paraît aujourd’hui peu probable, au regard des propos de la ministre de la Défense Ank Bijleveld rapporté par le quotidien national De Telegraaf, que le gouvernement néerlandais remplisse ses obligations en matière budgétaire à l’endroit de l’Alliance. En effet, au lendemain de la crise de Crimée provoquée par la Russie en mars 2014, La Haye s’était engagée aux côtés de ses partenaires transatlantiques, lors du sommet du Pays de Galles (Royaume-Uni), à porter ses dépenses de défense à hauteur de 2% de son PIB et ce, d’ici à 2024. Bien que déjà difficilement atteignables – du propre aveu du Premier ministre néerlandais Mark Rutte – les objectifs déclarés du Royaume batave en matière de défense sont sur le point d’être balayés par la crise sanitaire qui frappe le continent, mettant à mal les efforts notables du pays engrangés ces cinq dernières années.

Dans le cadre de la modernisation de leurs forces aériennes, les Pays-Bas ont fait l’acquisition conjointe avec le Luxembourg de deux Airbus A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport), en remplacement des McDonnell Douglas KDC-10 vieillissants de la Royal Netherlands Air Force. Acquis via la Support and Procurement Agency (NSPA), ces deux appareils seront placés sous le commandement de l’OTAN, bien que les deux Etats acquéreurs puissent jouir de droits exclusifs d’utilisation. D’autres A330 MRTT, exploités par la Norvège, l’Allemagne, la Belgique, devraient également être basés aux Pays-Bas sous le même commandement de l’OTAN.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR