Suite au départ de Boeing, Embraer cherche de nouveaux partenaires pour commercialiser son avion de transport C-390 Millenium

Depuis plus d’un an, Boeing enchaîne les revers à la fois dans le domaine spatial (échec du premier tir du CST-100 Starliner), civil (interdiction de vol du 737 Max) et militaire (avec les déboires à répétition du KC-46). La pandémie de coronavirus et ses conséquences désastreuses sur le transport aérien n’ont fait que rajouter des difficultés supplémentaires au géant américain de l’aéronautique. En conséquence, l’entreprise de Chicago a décidé de manière assez abrupte de mettre fin à son projet de joint-venture avec l’avionneur brésilien Embraer.

Le sujet avait été traité abondamment dans un précédent article, qui détaillait le divorce entre Boeing et Embraer et les conséquences industrielles pour ce dernier. A l’époque, la situation autour du programme militaire brésilien C-390 Millenium (anciennement KC-390) restait particulièrement flou. Alors que Boeing et Embraer rappelaient que les accords signés en 2012 au sujet de la commercialisation internationale du C-390 étaient toujours en place, des rumeurs persistantes indiquaient qu’Embraer commençait néanmoins à chercher un nouveau partenaire international capable de remplacer Boeing pour la commercialisation du KC-390, programme critique pour les activités militaires de Embraer. Une information qui a donc été confirmée en début de semaine.

Le KC-390 est, sur le papier, un excellent appareil. Embraer, bien implanté sur le marché civil, n’a cependant pas les contacts suffisants dans le secteur militaire pour concurrencer Lockheed Martin, notamment.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR