La modernisation du porte-avions Cavour soulève la question de l’utilisation du F-35B en Italie

A la suite d’un long chantier d’entretien et de modernisation de 16 mois, le porte-avions italien Cavour a finalement repris la mer le 6 mai dernier. Principale nouveauté de cette modernisation : le porte-avions est maintenant compatible avec l’avion de chasse F-35B de Lockheed Martin.

Seul problème pour la Marina Militare, l’augmentation du prix du F-35 a contraint Rome à réduire sa dotation en nouveaux avions de chasse furtifs. Sur les 131 appareils prévus en 2008, seuls 90 devraient être commandés. Et seulement 15 F-35B seront réservés à la Marina Militare, contre 22 prévus à l’origine. Cette baisse capacitaire interroge beaucoup la classe politique et les médias italiens, mais aussi la presse internationale, et réveille certaines tensions latentes entre la Marina Militare et l’Aeronautica Militare, l’armée de l’air italienne.

Le Cavour va désormais réaliser une campagne d’essais avec des F-35B aux Etats-Unis, comme le HMS Queen Elizabeth avant lui.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR