Avec le missile Martlet, les hélicoptères Wildcat de la Royal Navy disposeront d’une puissance de feu unique au monde

Dans un communiqué de presse commun, Thales et Leonardo ont annoncé le premier tir réussi d’un missile LMM (Lightweight Multirole Missile) depuis un hélicoptère AW159 Wildcat. Développé par Thales, le LMM est un missile léger polyvalent développé pour le compte des forces armées britanniques. Au sein de la Royal Navy, il a déjà été testé pour des tirs mer-mer à partir de frégates, mais c’est la première fois que le nouveau missile (désigné Martlet dans la Royal Navy) effectue un tir depuis un hélicoptère Wildcat.

Pour l’occasion, l’hélicoptère conçu par la branche britannique de l’Italien Leonardo (anciennement Westland) a été équipé de ses nouveaux supports d’armements, le Weapon Wing de Leonardo. Développé pour apporter une portance supplémentaire à l’hélicoptère, les Weapon Wings permettent au Wildcat d’emporter un armement lourd avec un impact minimal sur l’autonomie, la vitesse et la charge utile de l’appareil.

Le Wildcat pourra embarquer jusqu’à vingt missiles multirôles Martlet, lui conférant une capacité opérationnelle unique face à tous types de menaces asymétriques

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR