La confirmation de l’acquisition de Su-35 par l’Egypte pourrait avoir d’énormes conséquences géopolitiques

Les rumeurs étaient persistantes depuis plus d’un an maintenant : l’Egypte aurait passé commande en Russie pour une vingtaine de chasseurs lourds Su-35. Depuis 2015, Le Caire multiplie les acquisitions de nouveaux équipements de défense, ayant reçu notamment de deux douzaines de Rafale français, ainsi que des hélicoptères de combat Ka-52 et des chasseurs MiG-29 de Russie. Jusqu’à présent, ces achats ont toujours été contrebalancés par l’acquisition d’équipements équivalents en provenance de fournisseurs américains : chasseurs F-16 Block 52, ou hélicoptères de combat AH-64 Apache par exemple.

Toutefois, en achetant le meilleur appareil de combat russe disponible à l’exportation, Le Caire semble aujourd’hui accepter de franchir une ligne rouge vis-à-vis de Washington, qui a toujours cherché à garantir un certain équilibre militaire entre les différentes armées du Moyen-Orient. Or, le Su-35 est équipé des dernières avancées technologiques en matière de capteurs et d’armement, et ses performances dynamiques surpassent largement celles des Rafale, Typhoon et F-15 Advanced Eagle récemment vendus dans la région. Pire encore, le Flanker-E pourrait même représenter une menace sérieuse pour le chasseur furtif F-35 que Washington n’a pour l’instant exporté qu’en Israël, dans la région.

Le Su-35 dispose d’une avionique proche de celle du nouveau Su-57 furtif, de réacteurs à poussée vectorielle et d’une impressionnante panoplie d’armements air-air et air-sol. Sa suite d’autoprotection est également une des meilleures du monde.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR