La confirmation de l’acquisition de Su-35 par l’Egypte pourrait avoir d’énormes conséquences géopolitiques

Les rumeurs étaient persistantes depuis plus d’un an maintenant : l’Egypte aurait passé commande en Russie pour une vingtaine de chasseurs lourds Su-35. Depuis 2015, Le Caire multiplie les acquisitions de nouveaux équipements de défense, ayant reçu notamment de deux douzaines de Rafale français, ainsi que des hélicoptères de combat Ka-52 et des chasseurs MiG-29 de Russie. Jusqu’à présent, ces achats ont toujours été contrebalancés par l’acquisition d’équipements équivalents en provenance de fournisseurs américains : chasseurs F-16 Block 52, ou hélicoptères de combat AH-64 Apache par exemple.

Toutefois, en achetant le meilleur appareil de combat russe disponible à l’exportation, Le Caire semble aujourd’hui accepter de franchir une ligne rouge vis-à-vis de Washington, qui a toujours cherché à garantir un certain équilibre militaire entre les différentes armées du Moyen-Orient. Or, le Su-35 est équipé des dernières avancées technologiques en matière de capteurs et d’armement, et ses performances dynamiques surpassent largement celles des Rafale, Typhoon et F-15 Advanced Eagle récemment vendus dans la région. Pire encore, le Flanker-E pourrait même représenter une menace sérieuse pour le chasseur furtif F-35 que Washington n’a pour l’instant exporté qu’en Israël, dans la région.

Le Su-35 dispose d’une avionique proche de celle du nouveau Su-57 furtif, de réacteurs à poussée vectorielle et d’une impressionnante panoplie d’armements air-air et air-sol. Sa suite d’autoprotection est également une des meilleures du monde.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR