Le programme de chasseur turc TF-X se poursuit malgré la crise sanitaire et les tensions diplomatiques

Malgré la crise sanitaire qui touche durement les industriels du monde entier, le programme de chasseur de nouvelle génération turc semble poursuivre son développement normalement. Son concepteur, Turkish Aerospace Industries (TAI) a ainsi récemment signé un accord avec la firme HAVELSAN basée à Ankara.

Entreprise publique, HAVELSAN est spécialisée dans le développement de logiciels et de systèmes informatiques et travaille principalement dans le secteur de la communication et de la défense. Dans le cadre du développement du TF-X, dont la maquette grandeur nature a été dévoilée au Salon du Bourget en 2019, HAVELSAN devra développer les environnements de simulation (simulateurs au sol et simulation embarquée à bord des chasseurs), des solutions d’ingénierie, des logiciels d’aide logistique ou encore des systèmes complets de cyber sécurité.

Si le président des industries de défense turques se veut rassurant sur le déroulé du programme, notamment vis-à-vis de l’épidémie de Covid-19, tout porte à croire à l’heure actuelle que le programme TF-X connaîtra de très sérieux retards dans les années à venir. En effet, même si l’industrie aéronautique turque s’est considérablement développée ces dernières années, elle n’est toujours pas capable de développer seule un avion de combat moderne. Ce qui n’empêche pas Ankara de voir le programme TF-X comme un tremplin lui permettant d’intégrer ce club très prisé qui ne comprend aujourd’hui que les USA, la Russie, la France et la Chine. Dans une moindre mesure, le Japon et le Royaume-Uni possèdent également les compétences théoriques pour une telle entreprise.

Le design du Turkish Fighter a été présenté au Salon du Bourget 2019. Il devrait être représentatif du premier appareil, qui pourrait sortir de chaîne vers 2023 ou 2025.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR