Saab livre le premier avion-radar GlobalEye aux Emirats Arabes Unis

Aujourd’hui, l’avionneur suédois Saab a livré aux Emirats Arabes Unis le premier avion d’alerte avancé de nouvelle génération GlobalEye. Sur le plan symbolique, il s’agit d’une étape importante pour Saab qui cherche à imposer son nouvel avion AEW&C comme un standard du combat aérien du futur. Sur le plan matériel, le GlobalEye est basé sur l’avion d’affaire Global 6000 du Canadien Bombardier. Conçu pour pouvoir effectuer des vols de très longue endurance, le Global 6000 offre au GlobalEye une autonomie de 11 heures, une importante puissance électrique pour ses systèmes embarqués, ainsi qu’un volume de cabine important permettant d’embarquer cinq opérateurs.

Pour réaliser ses missions, le GlobalEye dispose de la dernière variante du radar Erieye de Saab. Cet Erieye ER dispose désormais d’antennes AESA à technologies GaN qui améliorent considérablement ses performances, sa précision et sa fiabilité. D’après Saab, la portée opérationnelle du radar est donnée pour 600km contre des cibles aériennes de grande taille. Capable d’émettre en ondes basses et moyennes, le Erieye ER devrait également disposer de bonnes capacités de détection face à des cibles furtives.

GlobalEye aux couleurs des EAU


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR