Saab teste un nouveau type de radar AESA sur son Gripen, et vise le marché international

Le 24 avril, la compagnie suédoise Saab a annoncé qu’elle avait fait voler son nouveau radar AESA pour la première fois à bord d’un JAS-39D Gripen. Ce radar, dont la désignation n’a pas encore été dévoilée, intégrerait des modules conçus à partir de nitrure de gallium (GaN), un semi-conducteur particulièrement performant mais qui reste encore rare sur des antennes radar de cette taille.

Avec ces premiers essais en vol, Saab montre son dynamisme dans le domaine des radars AESA GaN, mais aussi sa volonté de continuer de faire vivre ses Gripen d’ancienne génération sur le marché de l’exportation. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait croire, le radar qui a été testé en vol le 8 avril ne sera pas intégré sur le nouveau Gripen E que Saab présente sur la plupart des marchés exportation. Il s’agit là d’un nouveau modèle que Saab aimerait décliner en de nombreuses variantes destinées au marché de l’exportation, aussi bien dans le domaine aérien que naval ou terrestre.

Avec son nouveau radar, Saab vise surtout le marché export, que ce soit pour la modernisation des Gripen existants ou pour de futurs achats de Gripen C et D

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR