L’US Navy va diviser le programme de frégates FFG/X

Est-ce lié aux effets de la crise Covid19 sur l’industrie de Défense ? Quoiqu’il en soit, l’US Navy a annoncer qu’elle allait diviser le programme FFG/X en deux sous-programmes de 10 navires. Le vainqueur de la competition actuelle qui oppose 4 groupes industrielles se verra attribuer la construction de 10 navires, alors qu’une nouvelle compétition sera immédiatement lancée pour la construction de 10 frégates d’une classe différente.

Cette approche permettra de rapidement repartir la charge de travail entre les chantiers navals américains et leurs sous-traitants, dont plusieurs sont durement touchés par les conséquences de la crise sanitaire et économique liée au Covid19. Elle permettra également d’accélérer le planning de livraison, alors que le Departement de La Défense insiste pour concentrer les efforts de l’US Navy afin d’augmenter le nombre de navires en ligne d’ici 2030. En revanche, rien n’indique pour l’heure que le nombre de frégates dépassera les 20 unités, d’autant que dans le rapport présenté par le DoD et soutenu par Mark Esper, le Secrétaire à La Défense Américain, met l’accent sur l’entrée en service d’unités navales robotisées ou à équipage réduit.

La proposition de Fincantieri pour le programme FFG/X diffère du modèle en service dans la Marine Italienne.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR