Avec Agility Prime, l’US Air Force veut devenir un acteur majeur dans le domaine des « Voitures Volantes »

Du 27 avril au 1er mai, l’USAF organisera un évènement –virtuel, épidémie de coronavirus oblige– « Agility Prime », du nom d’un programme novateur de l’Air Force visant à acquérir des « voitures volantes » et à soutenir les industriels américains qui souhaitent investir dans ce secteur d’activité.

Derrière le programme Agility Prime se cache en réalité de nombreuses innovations. Au-delà des aspects techniques liés à de tous nouveaux types d’aéronefs, les ambitions de l’USAF sont clairement industrielles, et visent à développer un pôle d’excellence sur le sol américain pour le futur marché des voitures volantes, aussi bien dans le domaine civil que militaire.

Voiture volante : un rêve devenu réalité ?

Le terme « Flying Car » apposé au programme Agility Prime évoque avec nostalgie les films de science-fiction des années 1980 qui imaginaient que les familles des années 2000 auraient dans leur garage une voiture capable de déjouer miraculeusement les lois de l’attraction. Pourtant, l’idée derrière la « voiture volante » n’est pas à proprement parlé de faire voler une voiture, autrement dit un véhicule personnel à quatre roues, mais simplement de disposer d’un aéronef civil capable d’effectuer des trajets de porte à porte. Plus besoin alors de voyager par la route jusqu’à un aéroport ou un héliport : les trajets s’effectuent directement depuis son domicile avec un unique véhicule volant, ou combinant trajet sur route et capacité de vol.

La Skycar de Moller aura vendu du rêve pendant des années, mais s’est soldé par un gigantesque échec technique. Les premiers concepts de Jeep volantes datent des années 1940, mais ce type de véhicules n’ont réussi jusqu’à présent qu’à cumuler les inconvénients des voitures et des aéronefs plutôt que leurs avantages.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement Personnel à 4,95 € par mois ou 49,5 € par an – Abonnement Professionnel à 18,00 € par mois ou 180 € par an – Abonnement Etudiant à 2,5 € par mois ou 25 € par an – Hors code promotionnel –


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR