La stratégie de dissuasion de l’OTAN a-t-elle encore du sens ?

Selon le quotidien allemand Der Spiegel, la ministre allemande de La Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, aurait contacté directement son homologue américain Mark Esper, pour lui signifier l’intention de son pays d’acquérir 30 avions de combat F/A 18 E/F Super Hornet ainsi que 15 avions de guerre électronique EA-18G Growler, pour remplacer en partie sa flotte de Tornado spécialisées dans les missions de guerre électronique et de suppression des défenses anti-aériennes adverses, ainsi que ceux en charge d’assurer la permanence de dissuasion nucléaire de l’OTAN en transportant la bombe nucléaire B-61. Selon de nombreuses sources, c’est ce dernier point qui amena le gouvernement fédéral allemand à privilégier le Super Hornet de l’américain Boeing face au Typhoon d’Airbus Defense & Space, les autorités américaines ayant annoncé que l’adaptation du Typhoon pour mettre en oeuvre la bombe B61 ne pouvait être envisagé avant au une décennie dans le meilleur des cas.

De fait, une fois le choix du F18 effectué pour assurer les missions nucléaires au bénéfice de l’OTAN, la Luftwaffe n’avait d’autres choix que d’augmenter le parc d’avions de ce type pour assurer un volume de forces cohérent en terme de maintenance et de mise en oeuvre. Ceci explique pourquoi; plutôt que de s’équiper de seulement 15 F/A 18 F Super Hornet pour former l’escadron de dissuasion allemand, le format de la flotte a été étendu à 30 Super Hornet et 15 Growler, sacrifiant au passage les efforts d’Airbus DS dans le domaine de la guerre électronique pour developper son Typhoon ECR.

Airbus DS avait proposé une version de son Typhoon, le Typhoon ECR, pour remplacer les Tornado allemands dans les missions de guerre électronique et de suppression des défenses anti-aériennes

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR