L’avion d’attaque FTC-2000G du chinois GAIC trouve un premier client en Asie du Sud-Est

L’information a été dévoilée par la presse chinoise et confirmée par des représentants de GAIC (Guizhou Aviation Industry Corporation) et du ministère de la défense chinois : l’avion de combat FTC-2000G a trouvé un premier client à l’exportation moins d’un an et demi après son premier vol. Le contrat aurait été signé en janvier, et porte sur un nombre inconnu d’appareils. De plus, l’identité du client de lancement de ce petit chasseur biplace reste également secrète pour le moment, même si la Birmanie apparaît en tête des prédictions.

D’après les informations dévoilées, on sait uniquement que le client se situe en Asie du Sud-Est, et que les premières livraisons sont attendues pour 2021 et dureront environ deux ans. Cela laisse penser qu’il pourrait s’agir, au mieux, de deux douzaines d’appareils commandés. GIAC n’a pas souhaité communiquer sur le client des appareils. Au-delà de la Birmanie (Myanmar) cependant, seul le Cambodge ou éventuellement la Thaïlande pourraient acheter du matériel militaire chinois, et le FTC-2000G aurait très peu de chance d’intéresser un de ces deux pays.

Les configurations d’armement présentées avec le FTC-2000G laissent clairement entendre que l’avion sera adapté en premier lieu à la frappe au sol. Il sera cependant assez maniable pour assurer de la défense aérienne à courte portée.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR