Les 3 chantiers navals de Défense allemands s’unissent pour faire face aux enjeux nationaux et internationaux à venir

La presse allemande a récemment révélé que Berlin chercherait depuis quelques mois à consolider son industrie navale afin de créer un unique champion national capable de rivaliser avec le Français Naval Group, l’Italien Fincantieri, voire l’Espagnol Navantia. Ce rapprochement, qui a depuis été confirmé par les industriels allemands, semble être une réaction à l’attribution du contrat de développement des frégates MKS-180 à la société hollandaise Damen en janvier dernier.

Pour le moment, le rapprochement évoqué en Allemagne concernerait trois sociétés. Fort logiquement, on retrouverait ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS), géant allemand de la construction de navires et de sous-marins militaires installé à Hambourg. L’accord en cours de négociation inclut également le chantier naval German Naval Yards Kiel (GNYK), déjà très proche de TKMS, et qui appartient actuellement à la holding Privinvest. Ironiquement, on notera que GNYK appartenait à TKMS jusqu’en 2011, date à laquelle le chantier naval a été vendu à Privinvest. Enfin, la société Lürssen basée à Brême est aussi concernée par ce rapprochement. Si Lürssen est surtout spécialisé dans la réalisation de yacht de luxes, l’entreprise conserve une activité militaire notable, et a d’ailleurs été associée au néerlandais Damen pour le contrat de production des frégates MKS-180.

En cours de livraison à la marine allemande, les quatre frégates de type F125 ont été construites par ARGE F125, une joint-venture de TKMS et Lürssen. Les accords bilatéraux ne sont pas rares entre les différents chantiers navals allemands, mais le rapprochement actuel vise à consolider durablement la production de navires de surface

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR