Taïwan veut intégrer un pod de guerre électronique sur son avion léger F-CK-1 Ching-kuo

L’institut étatique des sciences et de la technologie de Chungshan, qui gère le développement des technologies de défenses taïwanaises, a annoncé que la centaine de chasseurs légers Ching-kuo en service à Taïwan devraient être prochainement équipés d’un pod de guerre électronique développé localement.

Durant les années 1980, suite au refus d’exportation du F-16 et du chasseur léger F-20 Tigershark par Washington, Taïwan a entrepris de développer son propre chasseur léger de nouvelle génération, le F-CK-1 Ching-kuo ou Indigenous Defense Fighter. Initialement, 250 appareils étaient prévus, mais la commande a été réduite à 130 appareils après que la France et les Etats-Unis ont autorisé la vente de Mirage 2000 et de F-16.

Le Ching-kuo a servi de base au développement du Brave Eagle, un avion d’entrainement avancé destiné à la formation des pilotes de F-16V

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense

Jusqu’à dimanche seulement, profitez de 20% de réduction sur votre abonnement annuel (pro/perso/étudiant) avec le code ETE2021


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR