Pékin déploie un porte-avions vers Taïwan alors que l’US Air Force dévoile ses capacités de frappe à longue distance

Ce weekend, le porte-avions chinois Liaoning et son escorte ont quitté les eaux chinoises pour se diriger vers les eaux du Pacifique, au large de la côte Est de Taïwan. En pleine épidémie de Covid-19, ce déploiement apparaît comme une démonstration de force pour Pékin qui entend bien maintenir la pression sur Taïwan. En réaction, les forces armées américaines ont également démontré la puissance de leurs moyens aériens dans la région, à défaut de pouvoir déployer un porte-avions pour contrer le Liaoning chinois.

Samedi soir, le porte-avions Liaoning accompagné d’une demi-douzaine de navires d’escorte a été repéré par le Japon dans le détroit de Miyako, entre les îles japonaises de Miyakojima et d’Okinawa situées à quelques centaines de kilomètres de Taïwan. Contrôlées par le Japon, qui y a récemment déployé des batteries de missiles, ces eaux restent ouvertes à la navigation en temps de paix. En empruntant ce passage, le Liaoning a ainsi contourné Taïwan par le Nord-Est, avant de virer au Sud. L’escorte du porte-avions est alors constituée de deux destroyers Type 052D et de deux frégates Type 054A, ainsi que d’un navire de ravitaillement et de soutien. A priori, au moins un ou deux sous-marins devraient également accompagner le groupe aéronaval.

Le porte-avions chinois est passé entre l’île de Miyako et Okinawa pour contourner Taïwan.

Ainsi déployé entre la Mer de Chine méridionale et la Mer des Philippines, le Liaoning est désormais le seul porte-avions en activité dans le Pacifique. En effet, les deux porte-avions américains de la région sont aujourd’hui maintenus à quai en raison de l’épidémie de coronavirus qui touche leur équipage, l’USS Theodore Roosevelt à Guam et l’USS Ronald Reagan au Japon.

Déploiement du Liaoning : une manœuvre militaire et diplomatique

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR