Les programmes européens de défense sont-ils dans le bon tempo technologique ?

Alors que les 3 grandes puissances militaires mondiales, les Etats-Unis, la Chine et la Russie, semblent être entrées dans une nouvelle course technologique aux armements, les industries européennes restent engagées dans des programmes dont calendrier semble décalé vis-à-vis du tempo technologique donné par ces super-puissances. Or, si la contre-programmation peut être un outil de conquête de marché efficace, elle peut également s’avérer avoir des conséquences très dommageables dans certaines circonstances, pour la pérennité même de l’industrie de défense européenne. Dès lors, comment peut-on analyser la stratégie européenne, ses origines et ses effets prévisibles à moyen et long terme ?

Des programmes européens à contre-temps

Depuis le milieux des années 2010, il apparait que les 3 grandes puissances militaires américaines, chinoises et russes ont relancé une course en matière de technologie de défense. Elle se caractérise par la multiplication des contrats visant à moderniser les équipements des forces par des materiels plus modernes et souvent en rupture doctrinale avec ceux en service, ainsi que par des percées significatives dans des domaines technologiques entièrement nouveaux, susceptibles de modifier en profondeur l’action militaire. Dans le même temps, les européens, s’ils font preuve d’un regain d’initiative depuis quelques années, restent majoritairement attachés à des programmes plus conventionnels, et n’envisagent la rupture technologique que dans un calendrier beaucoup plus éloigné que les nations de référence.

En 2030, les forces aériennes russes aligneront plus d’une centaine de Su-57 et autant de drones de combat Okhotnik, aucun de ces materiels n’ayant d’équivalent dans l’industrie européenne

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense

Jusqu’à dimanche seulement, profitez de 20% de réduction sur votre abonnement annuel (pro/perso/étudiant) avec le code ETE2021


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR