Boeing relance la production de KC-46 et de P-8 après trois semaines d’arrêt

Le 25 mars dernier, Boeing annonçait qu’il cessait la production d’avions de ligne sur ses divers sites de production de la région de Puget Sound, vers Seattle. L’Etat de Washington a en effet été gravement touché par l’épidémie de Covid-19, imposant de fermer les principales entreprises de la région. Pour Boeing, cela impliquait de cesser la production d’avions civils, mais aussi des avions militaires qui en sont dérivés, comme le ravitailleur KC-46 Pegasus et l’avion de patrouille maritime P-8 Poseidon.

Après trois semaines de fermeture, la ligne du Pegasus à Everett et du Poseidon à Renton ont été relancées ce matin, avec des mesures sanitaires renforcées pour assurer la sécurité des employés. La relance des activités de défense a en effet été considérée comme une question de sécurité nationale, le gouvernement ayant demandé à ce que l’épidémie de coronavirus ne stoppe pas l’effort de défense des États-Unis. Fin mars, le responsable des acquisitions de l’USAF Will Roper avait en effet déclaré que la pause dans la production du KC-46 ne devrait pas dépasser un mois, sous peine de causer de sérieux problèmes logistiques à l’USAF sur le long terme.

La reprise de production de P-8 et de KC-46 devrait réduire la pression logistique sur les forces américaines.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR