Après le premier vol du F-15QA, le Qatar se prépare à décupler sa puissance aérienne

D’après le ministère de la défense qatari, le premier des trente-six F-15QA Advanced Eagle commandés auprès de Boeing en 2017 a effectué son premier vol le 13 avril à l’usine de Saint Louis, dans le Missouri. Les livraisons devraient débuter cette année et s’étendre jusqu’en 2023, où les F-15QA opèreront auprès des Rafale et des Eurofighter également commandés par la force aérienne de l’Emir du Qatar.

Le premier vol du F-15QA marque une nouvelle étape dans un programme qui a pris au fil des années un peu de retard. Initialement, il était prévu que les premiers appareils soient livrés au Qatar début 2020. Mais il apparaît aujourd’hui que la force aérienne qatarie ne pourra pas prendre livraison de ses premiers appareils avant quelques mois encore, le temps d’effectuer les derniers tests sur les premiers F-15QA.

Lors de son premier vol, le F-15QA a effectué des manoeuvres sous fort facteur de charge. L’appareil étant dérivé du F-15SA bien connu, son développement devrait être assez rapide

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR