3 des 9 porte-avions nucléaires opérationnels de l’OTAN touchés par le coronavirus Covid-19

L’épidémie de Coronavirus continue de frapper les forces aéronavales dans le monde, et plus particulièrement celles de l’OTAN. En effet, 3 des 9 porte-avions nucléaires actuellement en service, 8 porte-avions de l’US Navy et le porte-avions français Charles de Gaulle, ont constaté des cas de contamination au coronavirus Covid-19 à leur bord ces derniers jours. En deux semaines, c’est donc plus d’un tier de la puissance aéronavale occidentale qui se retrouvent handicapée plus ou moins gravement, du fait de l’épidémie.

Le navire le plus touché aujourd’hui reste, bien évidemment, l’USS Theodore Roosevelt, toujours amarré à Guam, avec plus de 400 cas diagnostiqués de coronavirus. Un marin infecté a d’ailleurs été découvert inconscient il y a quelques heures à son bord. En début de semaine, ce fut au tour du porte-avions nucléaire français Charles de Gaulle, en manoeuvre dans l’Atlantique Nord, de découvrir des cas de Coronavirus parmi son équipage. Le plus important navire de la Marine Nationale a depuis mis fin aux exercices et mis le cap vers son port d’attache de Toulon, alors que le nombre de marins contaminés atteint désormais les 50. Le second porte-avions nucléaire déployé en zone Pacifique, le Ronald Reagan, actuellement à quai au Japon, a également découvert une douzaine de cas de contamination à son bord. Un rapport avait également fait état de quelques cas de contamination à bord de l’USS Nimitz, mais selon un communiqué de l’US Navy, le cas suspect se serait révélé être un « faux-positif ».

L’USS Theodore Roosevelt devra patienter avant de pouvoir être à nouveau opérationnel

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR